Buggin’ : derrière ce nom assez évocateur de la génération laptop, se cachent en réalité deux potes, Maxime et Matthieu, qui ont joué ensemble dans le groupe hip-hop/funk de leur lycée et ont fait leurs premières armes dans le beatmaking hiphop. Lassés d’être dépendants des MCs, ils se sont trouvé une passion commune pour l’électro « à la française ».

Né d’un Big Bang musical à la croisée de deux mondes, le hip-hop et la house pure des 80’s, le groupe Buggin’ se caractérise par des sonorités échappées d’une boite underground new-yorkaise.

Après de nombreux lives et DJ-sets aux côtés de grands noms français (Breakbot, Bobmo, Feadz ou encore Mikix The Cat), et entre leurs remixes remarquables de Nasser ou Gachette of the Mastiff entre autres, Maxime et Matthieu reviennent avec White Noise .

La danse, la danse, toujours la danse ! On croirait que c’est autour de ce mot que le duo a conçut White Noise, bombe détonante de tonicité funk et de groove calibré. Avec une puissance pulsative sur 20 minutes, ce free EP saura vous faire balancer les hanches toute la nuit ! Alliant influences house de detroit et techno moderne, Buggin’ combine avec simplicité les éléments nécessaires pour créer une véritable explosion de sensations et de bonheur, avec toujours leur patte musicale incroyable apposée de manière évidente au groove de White Noise.

On a aimé, vous aussi !

 Un EP fantasmagorique, 20 minutes de délice sonore avec une preview en écoute ci-dessous :