Island Kizhi est un jeune artiste de 22 ans. Ce producteur possède un parcours atypique. Island Kizhi était batteur au sein d’un groupe de rock. Après l’avoir quitté, il décide de se mettre à la composition musicale de façon autodidacte. Le talent certain du jeune producteur dépasse la simple composition puisqu’il s’est chargé seul de tout sur l’ensemble projet de la phase de composition à la phase de diffusion. Un brillant autodidacte qui pourrait faire des jaloux.

Après avoir appris à pianoter sur les touches d’un piano et à grattouiller quelques accords sympatiques, l’Annécien d’origine, sort en Artica Islandica(2011) et WNTR(2012) deux EP qu’il ne diffusera qu’auprès de ses très proches amis. 2013 étant une nouvelle année, pleine de promesses et – soutenus par ses amis – il décide de mettre en ligne son premier EP disponible pour tous cette fois-ci, en téléchargement libre et ça donne un magnifique EP sobrement baptisé Ruby.

Une musique proche d’un son à la MGMT ou d’un univers à la Empire Of The Sun, Island Kizhi maîtrise avec brio son sujet et offre un album consistant et efficace. Le projet composé de 7 titres est brillant. Oscillant entre les ambiances pop synthétique britannique et les beats up-tempo Américain, Ruby est tout simplement un véritable bijou. Un projet chaleureux et très travaillé – à l’image du sublime Télescope qui clôture l’album et qui vous fera décoller, croyez-le ou non, vous n’êtes pas prêt de redescendre…

Cet album est notre coup de coeur de ce début d’année et si vous souhaitez en écouter d’avantage, sachez que son Soundcloud et son son BandCamp sont bourrés de petites pépites dans ce genre. On vous le recommande chaudement.

On adore.

BONUS: